JetBrains vient de publier le rapport State of Developer Ecosystem 2021, une enquête menée chaque année pour mettre en lumière les tendances du secteur concernant les langages de programmation, les outils, les frameworks, l’organisation des équipes, etc. Cette année, 31 743 développeurs de 183 pays ont participé à cette enquête afin de produire un aperçu de la communauté mondiale des développeurs. Nous proposons dans cet article plusieurs points clés qui ressortent de l’étude. 

Langages de programmation et frameworks

JavaScript est le langage le plus populaire, puisque 69 % des personnes interrogées l’ont utilisé au cours des 12 derniers mois. Les projets de migration les plus importants visent Go (11 %), TypeScript et Kotlin (9 %). Seul Rust présente un objectif d’adoption (7 %) supérieur à son utilisation actuelle (6 %). 14 % des utilisateurs de JavaScript prévoient de migrer vers TypeScript au cours des 12 prochains mois, tandis que 14 % des utilisateurs de Python ont l’intention de migrer vers Go.

Par rapport à 2017, l’augmentation la plus significative de l’utilisation concerne Python (32 % à 52 %) et TypeScript (12 % à 29 %).

Le rapport fournit également des données concernant les régions. On apprend ainsi qu’en France, PHP est le langage le plus populaire (43 %), qu’en Inde, c’est Python (44 %) et qu’en Corée du Sud, c’est Java (53 %).

En termes de frameworks, faisons un rapide focus :

  • JS : React (49 %) et Vue (43 %) ont la faveur des développeurs, tandis qu’Angular (18 %) est un peu en retrait.

  • PHP : Laravel semble être le framework le plus populaire (64 %) par rapport à Symfony (24 %).

Développeurs et organisation

Il est intéressant de noter qu’en ce qui concerne la diversité des genres dans le métier de développeur, celle-ci augmente chez les jeunes générations, ce qui est un signe encourageant pour les prochaines années, comme le montre cet extrait du rapport :

55% des répondants disent que la taille de leur équipe est comprise entre 2 et 7 personnes, tandis que 18% déclarent que leur taille est comprise entre 8 et 12 développeurs.

36% utilisent Scrum et 16% Kanban, tandis que 14% déclarent utiliser une version combinée de ces 2 méthodes agiles.

En termes d’éducation, les systèmes d’apprentissage en ligne tels que Udemy (66%) ou Coursera (46%) sont couramment sollicités par les développeurs, ce qui montre que l’apprentissage continu est un aspect essentiel dans la carrière des développeurs.

Outils

En termes de services de contrôle de version, dans les entreprises, GitHub est la plateforme la plus utilisée (48 %), suivie de GitLab (36 %), BitBucket (21 %) et Azure DevOps (7 %). Les 16 % restants utilisent d’autres outils ou des outils personnalisés. Git est régulièrement utilisé par 93% des répondants, et en 2ème position, SVN est utilisé par 7%, ce qui représente un écart important.

84% déclarent que les demandes de pull/merge sont utilisées dans leur entreprise, ce qui confirme que la revue de code est une pratique courante dans le secteur.

Le partage des connaissances est assuré par Confluence (34%), Google Docs (23%), ou GitLab (15%), qui dispose d’une fonctionnalité Wiki. À ce sujet, notre solution Promyze est conçue pour la définition et le partage collaboratif des meilleures pratiques de codage, moins généraliste que les solutions ci-dessus.

38 % des développeurs utilisent l’analyse statique pendant le développement, ce qui constitue une tendance similaire par rapport à l’année dernière.

MySQL (61 %) et PostgreSQL (36 %) sont les systèmes les plus utilisés en termes de bases de données. Redis (29 %) et MongoDB (28 %) sont les premier et deuxième systèmes NoSQL du classement.

Tests

Le rapport fournit des informations sur les frameworks de test unitaire par langue. Il est intéressant de noter que 42 % des utilisateurs de JS n’utilisent pas de tests unitaires, alors que Jest (39 %) ou Mocha (15 %) sont les frameworks les plus populaires dans cette catégorie. A l’inverse, JUnit est utilisé par 85 % des utilisateurs de Java. Difficile de titrer des conclusions sur ces chiffres 😉

A la question « Quels types de tests avez-vous dans vos projets ? », voici les réponses du rapport :

Nous observons une tendance similaire à l’année dernière, avec une représentation typique de la pyramide des tests

Le BDD (Behavior-Driven Development) est utilisé par 12% des répondants, ce qui montre que ce framework a encore du chemin pour être adoptée par les entreprises de la Tech.

Par ailleurs, 13 % des répondants affirment travailler avec des partenaires externes ou des sous-traitants pour les sujets de tests logiciels. 

Cette enquête est réalisée chaque année et fournit des données précieuses sur le secteur du développement logiciel. Nous avons déjà hâte de consulter le rapport de l’année prochaine pour vérifier les tendances futures, en particulier l’évolution des conditions de travail des développeurs après le contexte COVID (travail à distance notamment). 

Leave a Comment

Derniers articles